Extraite de la noix d’un arbre sacré pour de nombreuses populations du Pacifique et de l’océan indien, l'huile de Calophylle inophylle, appliquée en usage externe, fait merveille pour traiter les problèmes de peau et stimuler le foie et la circulation. Les chinois la recommandent contre les troubles de type feu.

Originaire de l’Asie du Sud Est, le calophylle inophylle est un arbre qui prospère et se multiplie sur les sables coralliens dans la proximité des lagons. Il peut atteindre une quinzaine de mètres. Son tronc est tortueux couvert d’une écorce dure prenant une teinte jaune-ocre. Les feuilles sont vert sombre, elliptiques, épaisses, lisses, mesurant de 8 à 20 cm de long et 6 à 9cm de large. L’inflorescence est terminale et forme une grappe de cinq à quinze fleurs. La fleur est composée de 8 pétales blancs et de nombreuses étamines jaunes. Son fruit sphérique, à la peau variant du vert au brun, entourant une coquille dure et renfermant une graine.

Son nom botanique est Calophyllum inophyllum, de la famille des Clusiacées. On utilise les graines contenues dans le fruit séché du takamaka. L’huile végétale de calophylle inophylle est obtenue par première pression à froid puis légère filtration. Sa couleur est vert soutenu et son odeur est typique de la noix : verte et épicée

 

 1/ Propriétés et usages :

 Les caractéristiques des l’huile végétale de calophylle inophylle sont variées : 

- Circulatoire et fluidifiante, elle permet une bonne protection des vaisseaux sanguins et facilite la circulation sanguine.
- Cicatrisante, elle favorise la régénération des tissus cutanées abimés et apporte souplesse et élasticité à la peau.
- Ses actifs anti-infectieux font de l’huile de Calophylle Inophylle une huile formidable contre les états infectieux cutanés.
- Anti-inflammatoire et antalgique, elle calme les douleurs articulaires, musculaires et nerveuses.
- Elle possède une action protectrice non négligeable contre les méfaits du soleil

 

2/Comment l’utiliser ?
- Peaux à problèmes : eczéma, psoriasis, mycoses…
- Soin des peaux irritées et abîmées
- Cicatrices, vergetures
- Escarres, fissures, crevasses
- Infections cutanées : zona, gale, mycoses
- Couperose
- Troubles circulatoires, varices, jambes lourdes, hémorroïdes
- Douleurs rhumatismales, crise de goutte

Elle entre en synergie avec les huiles essentielles suivantes : 

- Huiles essentielles de lentisque pistachier, niaouli, cyprès, hélichryse italienne et ciste pour les problèmes circulatoires et de la couperose.
- Huiles essentielles de gaulthérie et eucalyptus citronné pour soulager les douleurs rhumatismales.
- Huile essentielle de palmarosa pour son action contre les mycoses.
- Huiles essentielle de lavande aspic, de géranium pour renforcer son effet sur l’eczéma et le psoriasis.

3/Précautions d’emploi :

Elle s’utilise de préférence mélangée avec d’autres huiles végétales ou en tant qu’ingrédient à introduire dans la phase huileuse dans la composition de produits cosmétiques à hauteur de 10 à 20 % de la phase huileuse.

En raison de son activité sur la circulation sanguine, cette huile est déconseillée en de traitement aux anticoagulants.

 

Le complexe floral de Calophylle Inophylle du Laboratoire Paltz associe l’huile végétale de Calophylle Inophylle à 19 huiles essentielles et végétales qui accentuent les propriétés antiseptiquesdécontractantes ou encore régénérantes et circulatoires. Retrouvez la fiche complète ici