La Lavande vraie, aussi connue sous le nom de Lavande officinale, Lavande fine, ou Lavandula Angustifolia, est un arbrisseau buissonnant de la famille des Lamiaceae originaire de Provence et cultivée à travers le monde, sur des terres sèches et ensoleillées. C’est une plante aromatique très appréciée pour son parfum estival à la fois frais, fleuri et enivrant.

L’huile essentielle de Lavande vraie (Lavandula Angustifolia, ref 326, 30ml) possède d’innombrables propriétés. Sa qualité, sa parfaite innocuité, son excellente tolérance ainsi que sa très grande efficacité en font un remède universel et très prisé. Elle s’obtient par distillation complète des sommités fleuries de la plante, dont la couleur varie du mauve pâle au violet. La lavande vraie est la plus appréciée des lavandes pour la qualité olfactive de son huile essentielle.

1) Quelles sont ses propriétés ?
Son nom lui vient du latin lavare signifiant " je lave " : elle est en effet tant utilisée sur le plan spirituel et émotionnel pour ses vertus équilibrantes et calmantes que sur le plan physique pour ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes.
Zoom sur ses propriétés exceptionnelles :

- Calmante, sédative et antidépressive, elle est indiquée en cas d’insomnies et troubles du sommeil, anxiété, irritabilité, stress ou états dépressifs.

- Régulatrice du système nerveux et antispasmodique, elle est utilisée pour calmer les troubles d’origine nerveuse comme les spasmes, l’asthme d’origine nerveuse, affections digestives, nausées, palpitations…

- Décontractante musculaire, elle peut soulager les crampes et contractures musculaires ou rhumatismes.

- Cicatrisante puissante, antibactérienne, régénérante et apaisante cutanée, elle est idéale dans le traitement des affections et infections de la peau (ex : acné, couperose, eczéma, cicatrices, vergetures, réactions allergiques…). Antiseptique de manière générale, elle soigne plaies, brûlures, piqûres d’insectes, allergies…

L’hydrolat de Lavande vraie est également utilisé en cosmétique pour assainir, rafraîchir et apaiser les peaux les plus délicates et les plus sensibles grâce à ses vertus anti-inflammatoires, cicatrisantes et hydratantes de cet hydrolat.

2) Comment l’utiliser ?

En usage externe principalement :
- En application dans le traitement des affections cutanées. C’est une des seules huiles essentielles à pouvoir être utilisée pure en application cutanée. Mais en cas d’utilisation répétée ou sur des surfaces de soin importantes, il vaut mieux l’utiliser diluée dans une huile végétale.
- En massage et diffusion dans le cas de troubles nerveux et troubles du sommeil.
- En friction localisées pour les douleurs musculaires et rhumatismes.

3) Nos soins Bio à base de Lavande vraie :

Le Lait après soleil Bio
Esenka (Ref 024BK) le Gel Tranquil'été (Ref 057BS, 75ml) et le Composé relaxant (Ref 549, 15ml) utilisent les propriétés réparatrices, régénérantes et cicatrisantes de l’huile essentielle de Lavande vraie.

La Mousse visage nettoyante Esenka (Ref 149BK, 75ml, ou Ref 148BK, 150ml), le Gel visage exfoliant doux (Ref 147BK, 50ml), le Shampooing doux (Ref051BK, 200ml), le Déodorant Régulateur Bille (Ref 089BK, 50ml) et le Dentifrice Fraîcheur (Ref 158BK, 75ml) utilisent les vertus assainissantes et rafraîchissantes de l’hydrolat de Lavande vraie.

4/ Précautions d’emploi

Déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes
Déconseillée aux enfants de moins de 5 ans
Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, il est important pour votre santé de consulter un professionnel de santé : les huiles essentielles sont des principes actifs puissants qui ne doivent pas être utilisés à la légère

Traces d’allergènes : Limonène, Géraniol, Linalol, Coumarine

Bibliographie : Franchomme P., Jollois R., Pénoël D. L’aromathérapie exactement, Editions Roger Jollois, 2001, 390p , Roulier G. Les huiles essentielles pour votre santé, éditions Dangles, 2006, 446p, Baudoux D. L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles, éditions Inspir, 2003, 292p. Baudoux D. Les cahiers pratiques de l’aromathérapie, volume 1 Pédiatrie, Editions Inspir, 2001, 304p